Diaporama : Impressions glanées sur la via Francigena

Je vous propose ce montage photos qui rend compte des impressions glanées lors de cette marche depuis chez moi à Auffargis (Yvelines) jusqu’à Rome par la Via Francigena sur les traces de Sigéric archevêque de Canterbury revenu de Rome à Canterbury en 990.

C’est une version “Internet” du diaporama que je présente à la fin des conférences que je donne pour partager cette expérience inoubliable.

>>> Vous pouvez retrouver le détail du récit de cette aventure, étape par étape, ICI.

Bon visionnage ( n’oubliez pas de mettre le son ) et surtout Buon Cammino !

>>> Vous pouvez retrouver le détail du récit de cette aventure, étape par étape, ICI.

 

 

 

14 commentaires sur “Diaporama : Impressions glanées sur la via Francigena”

  1. HANS

    Bonjour Pierre
    merci pour ce beau reportage, ces photos magnifiques. Respect.
    L’âge, ou des soucis de santé peuvent freiner voir rendre ce type de pérégrination difficile ou impossible.
    Pour moi il reste la moto qui me procure de belles échappées, certes différentes, mais lorsqu’on se prends le temps de parcourir de petites routes, souvent les chemins se rencontrent, se croisent. Je me rapproche au plus près de certains parcours pédestre et découvre, différemment, la beauté de la nature, de la vie.
    Merci.

    Répondre
    • Pierre Alglave Auteur de l'article

      Bonjour Bernard,
      Merci pour l’appréciation.
      Je crois que la moto ne serait pas faite pour moi, cela demande une trop grande concentration, je suis trop distrait ;o)
      Je vous souhaite de belles découvertes, quelque soit le moyen de transport, y compris le rêve !
      Cordialement

      Répondre
  2. Philippe LAHUPPE

    À 84 + “au compteur”, et plus (en fait moins !), que celui du conteur que tu es … ça continue (encore et au moins) de faire rêver.
    Mais dis donc que de nuages … jusqu’à Pontarlier (“De mon temps” – mais je caricature ! – l’endroit le plus froid de France) … Je fais ici la pause, vu la longueur …
    Tu es quasiment imbattable sur tous ces parcours effectués
    Beaucoup de lavoirs, et détail très basique, qui m’ont rappelé ces moments où je portais, et la boite à s’agenouiller de ma grand mère “pendant la guerre”, et maniais le battoir, par plaisir bien sûr de libérer le trop plein d’énergie, comme peut-être … peut être le tien ? En tout cas bravo … et chapeau bas pour ce superbe reportage. E ultreia e suseia … (Plus justement, sur la deuxième partie pour moi !), lorsque au demeurant (!) et si possible …
    attendre encore un peu pour rencontrer le “E sus eia Deus adjuva nos”

    Répondre
    • Pierre Alglave Auteur de l'article

      Merci Philippe pour ce partage de souvenirs et Buen Camino sur le Chemin de ta vie.
      Prends soin de toi

      Répondre
  3. martine et jacques

    Décidemment, le “Pierre” que nous avons connu, trop brièvement, sur la Via de la Plata, restera comme ces personnes insensibles aux vaccinations, sans jamais produire d’anticorps : quel que soit le Chemin qui se dessine devant lui, il a le virus, il s’y engagera …
    Merci de ces belles images et commentaires sur la Via Francigena, “ça fait envie”, et même si dans l’un de tes précédents commentaires tu constates que “l’âge finit toujours par être une entrave” … pour marcher sac au dos par exemple, il reste cependant une roue de secours … un vélo et des sacoches !
    Encore merci, buen camino … où qu’il se trouve.
    martine et jacques

    Répondre
    • Pierre Alglave Auteur de l'article

      Bonjour Martine et Jacques, fidèles compagnons !
      Déjà qu’il m’arrive de tomber en marchant (vous en avez été témoins…), je n’ose imaginer ce que cela pourrait donner en vélo ;o), mais l’idée est à retenir.
      Buen camino !

      Répondre
  4. Le chêne vert

    Les pieds me démangent. Cette année, cause Covid, ce sera un court parcourt autour de chez moi. A 71 ans je n’ai plus trop de temps devant moi pour accomplir tout ce dont j’ai envie. Oui, voyager seul permet de voir beaucoup de choses et d’écouter les bruits. Très belles photos, merci.
    Martine

    Répondre
    • Pierre Alglave Auteur de l'article

      Merci Martine. C’est vrai que l’âge finit toujours par être une entrave, mais il nous reste les photos, les souvenirs et le rêve.

      Répondre
  5. Michel BONNENFANT

    Très belle compilation qui m’a rappelé de nombreux souvenirs.
    En Italie en septembre, j’ai eu tellement chaud, notamment en montant au col de la Cisa que je m’en souviens encore !
    Merci pour ce merveilleux travail.

    Répondre
    • Pierre Alglave Auteur de l'article

      Entre trop de soleil et trop de pluie, difficile de choisir ce qui est le pire, mais dans tous les cas on ne choisit pas et on va de l’avant.
      Merci !

      Répondre

Répondre à HANS Annuler la réponse

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *