Swayambunath – Katmandou – Népal

Connu aussi sous le nom de “Temple des singes” Swayambunath est l’un des plus anciens sites bouddhistes de Katmandou. Le lieu est aussi vénéré par les hindouistes qui constituent la population la plus importante du Népal.

Située au sommet d’une colline d’où on domine Katmandou, ou accède à la stupa principale en traversant plusieurs autres temples, un au bas de la colline et un à mi-pente.

Pour en savoir plus notamment sur le symbolisme de la fleur de lotus qui décore le dôme de la stupa et les yeux sur les quatre faces : http://fr.wikipedia.org/wiki/Swayambunath

Le temple du bas

 

 

 

Le temple intermédiaire

 

Le temple supérieur

 

Étape précédente
« Arrivée à Katmandou - Népal
Étape suivante
Durban Square - Indra Jatra - La Kumari - Katmandou »
Retour à la liste des étapes

8 commentaires sur “Swayambunath – Katmandou – Népal”

  1. Guillaume Lagache

    Jolies photos Pierre, comme quelques uns, tu me rappelles de bons souvenirs (2008).
    Je me permets un léger rectificatif :
    Swayambunath est le temple des Bouddhistes et des Newars. Ces derniers sont l’ethnie historique de la vallée de Kathmandou et leurs croyances sont un mélange d’une forme d’hindouisme (là où tu as raison) et de bouddhisme (de bouche de Newar musicien). Un syncrétisme fort intéressant, ainsi nous constatons que là où passe le bouddhisme, les croyances autres ne sont pas effacées mais elles fusionnent. Les chrétiens, eux, ont tendance au palimpseste tandis que les Hindous assimilent et hiérarchisent (Buddha est ainsi un avatar de Vishnu)

    Répondre
  2. Claudine

    Ohlala. Nous c’était en 1982. Mais, ce voyage a été tellement inoubliable (tu nous a souvent entendus gâtiser) que nous replongeons immédiatement. Et la sérénité ! En rentrant à Suresnes après 4 semaines, j’étais surtout perdue à pied dans les rues où chacun essaie de passer devant l’autre au lieu de s’éviter harmonieusement… je me rappelle en avoir pleuré ! Même si la pollution, la foule… ont augmenté, ce voyage semble toujours aussi marquant ! Bises à toi, à Charlotte et Claude, et à la chère gardienne du foyer.

    Répondre
  3. Charlotte

    Que du Beau Travail pour “ressortir” le véçu… tel que tu l’écris dans ton email: 18 jours après le retour on ne réalise pas encore concrètement! et OUI j’ai foulé les mêmes prairies, fût entassée dans les mêmes foules, regardé les mêmes gestes et couleurs. Le mot “magnifique” n’a pu être utilisé sur le terrain (voyage trop riche dense et rapide, dépaysement total) ; c’est aux regards de cet épisode de ton reportage que la surprise et la nostalgie s’imposent… et c’est toujours comme ça !! Grand Merci et à + d’épisodes…

    Répondre
  4. Yves 88

    Bon retour….sur terre ! Des couleurs éclatantes, d’autres paysages, dépêche-toi de nous raconter.
    Ai eu, presque 4 ans jour pour jour, après toi, une pensée en descendant de la Croix du Pico de la Duena le 13 / 09 . Par contre, tu as ” raté ” les terribles odeurs de porcs de la Calzadilla de los Mendigos…. Suis rentré ravi de la Via de la Plata….
    A bientôt

    Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *