Documentation et Logistique pour la via Francigena

Voici la documentation que j’ai utilisée lors de mon périple vers Rome :

  • Pour la section d’Auffargis à Amancé, pour rejoindre la Via Francigena, j’ai composé un itinéraire à l’aide du site http://www.openrunner.com puis j’ai fait des copies d’écran que j’ai imprimées et stockées sur mon téléphone portable.
  • Pour la portion française de la Via Francigena j’avais utilisé le guide “Lightfoot” de Canterbury à Besançon qui donne à la fois l’itinéraire et des listes d’hébergements. Sur la portion qui me concernait (de Bar-sur-Aube à Besançon) il a bien rempli son rôle.
  • A Besançon l’Office de Tourisme m’a fourni une liste d’hébergements (il semble qu’elle ne soit délivrée qu’aux pèlerins munis d’une crédentiale) de Coublanc à Ivrea. Cette liste est élaborée par l’Association des pèlerins de Compostelle et de Rome en Franche-Comté. Sans doute est-il possible de les contacter directement par Internet : http://accr-bfc.fr
  • De Pontarlier au col du Grand Saint Bernard, je me suis servi du guide de l’AIVF (http://www.francigena-international.org).
  • Pour l’Italie j’y ai également acheté leur liste d’hébergements, leur DormiFrancigena-Italie et le guide Lepère.

En général je réservais la veille (ce qui est préférable) ou même souvent le jour même dans la matinée ou en début d’après-midi quand je décidais par exemple de prolonger mon étape. Il semble que même s’il y a de la place les hospitaliers préfèrent être prévenus, arriver à “l’improviste” provoque parfois des “frottements”, mais ce n’est pas systématique. Il faut savoir qu’en Italie à partir du 15 octobre certains refuges seront fermés. Il est donc prudent d’appeler avant. De plus certains refuges peuvent avoir des jours de fermeture ou être complets (ce fût mon cas pour l’hospice du Grand-Saint-Bernard, j’ai du me “replier” sur l’hôtel de l’hospice).
J’ai souvent été hébergé dans des établissements religieux, surtout en Italie où ce fût le cas pour la majorité de mes étapes. L’accueil y est le plus souvent chaleureux et sans prosélytisme. Il ne faut pas hésiter à frapper à leur porte à partir du moment où ils sont signalés dans la liste des hébergements. Il faut bien sûr quand il s’agit d’un hébergement “offerta” ne pas oublier de déposer son “offrande”, en pensant au moins à ceux qui suivront et qui risquent de trouver porte close si tous les pèlerins pensent que tout leur est dû.

En ce qui concerne des sujets tels que le sac à dos, les chaussures.. vous pouvez vous reporter à la rubrique  Ressources de mes voyages à Compostelle, les principes restent les mêmes.

En espérant que ces quelques renseignements vous aideront à accomplir votre beau projet.
Buen Camino
Pierre

Un commentaire sur “Documentation et Logistique pour la via Francigena”

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *