Aller à Rome par la via Francigena

Cathédrale Notre-Dame de l'Assomption - Aoste

Cathédrale Notre-Dame de l’Assomption – Aoste

J’ai besoin de votre aide

Aux alentours  du 1er septembre je partirai de chez moi à pied pour Rome, un trajet estimé à 1 900 km.

Il existe une voie, encore balbutiante, dont le balisage et la logistique sont loin de ceux présents sur les principaux Chemins de Compostelle, c’est la voie Francigena qui relie Canturbury à Rome. Vous trouverez des informations la concernant en fin d’article.

Auffargis dans les Yvelines n’est manifestement pas sur cette route, mais comme chacun le sait « tous les chemins mènent à Rome ». Je compte la rejoindre à Amance, un peu au nord de Bar-sur-Aube en empruntant successivement des tronçons des GRs 1, 11, 11E, 2 et 654.

En général je n’aime pas parler de mes projets avant qu’ils se soient concrétisés (superstition ?), mais si définir un trajet idéal n’est pas insurmontable reste à résoudre le problème des hébergements dont les emplacements vont bien sûr influencer, modeler ce parcours. Il y aurait évidemment la solution de la tente mais j’avoue que son poids, même léger, m’effraie un peu sur une telle distance. Je suis donc en train de plancher sur le sujet et j’ai pensé que certains d’entre vous pourrez m’aider en m’indiquant des hébergements à prix raisonnable le long de ma pérégrination, et pourquoi pas, en m’accueillant une nuit chez eux.

Donc je me jette à l’eau : pouvez-vous m’aider ?

Voici les grandes lignes de ce parcours en France avec, pour fixer les idées, quelques villes et villages traversés ou proches :

  1. GR 1 : Saint-Arnoult-en-Yvelines, Dourdan, Sermaise
  2. GR11 : La Ferté-Alais, Videlle, Arbonne-le Forêt, Fontainebleau, Moret-sur-Loing
  3. GR11E : Dormelle,
  4. GR2 : Saint-Agnan, Pont-sur-Yonne, Sens, Thorigny-sur-Oreuse, Aix-en-Othe, Laines-aux-Bois, Troyes
  5. GR654 : Bar-sur-Seine
  6. GR145, la Francigena : Amance, Bar-sur-Aube, Châteauvillain, Langres, Champlitte, Gy, Besançon, Ouhans, Pontarlier, Sainte-Croix (Suisse) où j’aurais parcouru environ 700 km

Merci d’avance à tous ceux qui pourront me soutenir ne serait-ce que par la pensée, et bien sûr n’hésitez pas à faire suivre auprès de vos amis et connaissances.

A signaler qu’une de mes correspondantes sur mon site sur Compostelle vient d’arriver à Rome après 2 mois de voyage en partant de chez elle, du côté de Toulouse. Elle a rejoint la via Francigena en Suisse en remontant un Chemin de Compostelle. Chapeau Anne ! Un exemple stimulant.

Quelques liens sur la via Francigena :

35 Replies to “Aller à Rome par la via Francigena”

  1. barsacq

    regarder sur le site de chemin-faisant 2011 et vous trouverez peut-être votre bonheur la personne en question est parti de Canturbery
    bon chemin

    Répondre
    • Pierre ALGLAVE Auteur de l'article

      Merci de réagir aussi vite et sans doute vais-je trouver des renseignements intéressants sur ce site, mais mon problème se situe plutôt sur le trajet entre les Yvelines et l’Aube pour rejoindre la Francigena.

      Répondre
  2. Patricia

    tous les chemins mènent au rhum…;tu as raison !!
    St Arnoult si c’est une étape dodo il y à la maison d’Anne Jolly( ancienne Fargussienne, et prof de danse le mercredi à Auffargis, et très gentille..)tu veux ses coordonnées ,???
    pour les environs de Fontainebleau ..j’ai un tuyau je pense (Mondeville c’est sur ta route ??)

    Répondre
    • Pierre ALGLAVE Auteur de l'article

      Bonjour Patricia,
      La route du rhum c’est paradoxalement sur l’eau !
      Pour Saint Arnoult, c’est effectivement trop près, j’aurais l’impression de dormir au fond du jardin. J’envisage mon premier arrêt à partir de Dourdan.
      J’ai cherché « Mondeville » sur Internet et il me situe ça dans la banlieue de Caen ! Mais peut-être y en a t il un autre.
      Merci pour ton aide.
      Amitié
      Pierre

      Répondre
      • Patricia

        Mondeville dans le 91 , un p’tit village avec de charmants habitants… En voiture en passant par les p’tites routes il me faut 3/4 d’heure

        Répondre
        • Pierre ALGLAVE Auteur de l'article

          Pourquoi ne me l’as-tu pas dit plus tôt. Tu parles de Mondeville alors qu’il s’agissait de Mondeville ;o) Et bien c’est pile-poil sur le GR11. Ce serait super. Cela pourrait-être ma deuxième étape. Merci Patricia.

          Répondre
          • Patricia

            ben oui c’est de Mondeville… et non pas Mondeville hein alors !!
            Ah un jour on se comprendras tu verras
            allez réponse demain soir pour Mondeville plage sur le bon GR

  3. Martine Revol

    Bonjour Pierre,

    C’est avec plaisir que je t’aurais accueilli chez moi à Vourles (à l’ouest de Lyon). Mais il ne me semble pas que ce soit tellement ton chemin.

    Toutes mes amitiés.
    Martine

    Répondre
    • Pierre ALGLAVE Auteur de l'article

      Bonjour Martine,
      Merci pour ton offre, mais effectivement c’est un peu trop au sud. Une prochaine fois peut-être.
      Avec cette demande je vais finir par construire la carte de mes correspondants ;o)
      Amitié
      Pierre

      Répondre
  4. Bernard

    Salut Pierre,
    Désolé mais j’habite (comme tu le sais) un peu trop près d’Auffargis et je n’ai aucune connaissance le long de ton furur périple.
    C’est pour quand ? cette année ?
    Bon courage !

    Répondre
    • Pierre ALGLAVE Auteur de l'article

      C’est bien pour cette année. J’avais envisagé de faire ce nouveau périple sous le signe de la lenteur, mais le col du Grand Saint Bernard risque d’être pris sous les neiges et je ne vais pas pouvoir flâner. Dommage tu aurais fait une bien sympathique première étape.

      Répondre
  5. Peterlongo

    Bonsoir,

    Patricia, nous a parlé de votre projet, nous habitons Mondeville, proche la Ferté Alais et videlle, c’est sur votre chemin, nous serons chez nous à partir du lundi 2 septembre, alors, la porte est ouverte, bienvenue

    Pascale et François

    Répondre
  6. Monique

    Bonjour Pierre,
    Nous revenons aujourd’hui même de notre dernière partie du camino (Ponferrada – Fisterra).
    Nous n’habitons malheureusement pas sur tes villes étapes (Le Havre, pour nous), nous t’aurions reçu avec grand plaisir car c’est avec enthousiasme que nous lisons les récits de tes différents chemins.
    La via Francigena est également dans nos projets futurs.
    En attendant nous repartons en septembre du Finistère (Pointe Saint Mathieu) pour un nouveau chemin (cette fois par le camino del norte).
    Bonne chance dans tes recherches et bon chemin.
    Monique et Thierry

    Répondre
  7. Anne

    Bonjour Pierre,
    Quelle belle idée d’ appeler à l’ aide !
    Forcément d intéressantes rencontres à la clé !
    Une vive émotion pour moi de vous voir préparer ce chemin que je vous souhaite heureux.
    Je ne peux vous aider, pour les hébergements, que pour ce que vous ne demandez pas : la partie après Lausanne. Mais, si besoin…
    Par contre, je contacte un ami pèlerin pour Troyes et vous tiens au courant.
    Bonne préparation. Bonne journée.
    Merci pour les compliments.
    Anne
    P. S. : Hihihi, je n’ habite pas du côté de Toulouse, mais du côté d’ Aurillac ; tous les chemins menant à Rome, j’ ai quand fini par y arriver !

    Répondre
  8. Pierre ALGLAVE Auteur de l'article

    Bonjour Anne,
    Content de vous retrouver ici.
    Désolé pour l’erreur de localisation, mais vu d’ici, Aurillac, Toulouse, … tout cela est au sud de la Loire ;o)
    Amitié
    Pierre

    Répondre
  9. Moulin

    Bonjour Pierre.
    Je vois que tu prépares un nouveau chemin vers Rome, je ne connais pas ton parcours mais si tu passes près de Valence (26) et si tu as un problème de logistique ou autre je ferais mon possible pour t’aider dans la mesure de mes moyens.
    Bon courage.
    Cordialement.
    Loulou M.

    Répondre
    • Pierre ALGLAVE Auteur de l'article

      Merci pour ton offre que je note pour une prochaine occasion, en France la Francigena rejoint la Suisse au niveau de Pontarlier, bien trop au nord de Valence.

      Répondre
  10. Anne

    Vous êtes tout excusé Pierre.
    Je sais bien que, vu du Nord de la Loire, le Sud n’ est qu’ un grand Tout ;o)
    Mais les jours de grande froidure hivernale, j’ aimerais bien être un peu plus au Sud, justement, hihihi.
    Il m’ a fallu d’ ailleurs, une bonne douzaine de jours de marche pour rejoindre Toulouse lors de mon dernier chemin de Santiago.
    Bonne quête d’ hébergements.
    Anne

    Répondre
  11. Hubert

    Bonjour Pierre,

    annoncé par Anne quelques lignes plus haut, me voici!!!

    Partir sur le chemin, quelle belle idée! Beau pèlerinage en perspective, dans de magnifiques paysages (Anne confirmera pour les Alpes, entre autres…).

    Il est possible que je puisse vous offrir quelques solutions pour vos hébergements de Sens à l’arrivée sur la Francigena. Vous pouvez me contacter via mon adresse mail pour que nous partagions cela plus précisément, sans soucis.

    Votre blog est très bien fait et votre oeil photographique intéressant et agréable. Merci de nous le partager.
    Hubert

    Répondre
  12. Anne

    Bonsoir Pierre, bonsoir Hubert,
    Pierre, excuserez-vous la liberté que je prends à remercier le jeune Hubert, via votre blog ?
    Merci Hubert pour ce nouveau maillon dans la chaîne d’ amitié du Chemin.
    Tout au long de la balade, j’ ai savouré les fraises des bois… à ta santé, comme promis !
    Bonsoir à tous les deux.
    Anne

    Répondre
  13. mandart arnaud

    Bonjour pierre, j’ai fait la via francigena de Briançon à rome (Montgeneve, turin, pavia, lucca, siena, viterbo) en 2011 et la suite jusqu’a santa maria d leucia, la porte d’entrée vers la terre sainte (via bari et brindisi) en 2012. Cette année, j’ai traversé la Grece puis la crete…Je peux te donner plein d’information et t’envoyer quelques photos sur ton adresse mail perso. Ou communique moi ton n° de tel
    A bientôt

    Arnaud pélerin de santiago (nous avons marché un bout ensemble…)

    Répondre
    • Pierre ALGLAVE Auteur de l'article

      Bonjour Arnaud,
      Bien sûr que je me souviens de toi ! Je vois que tu n’es pas resté inactif !
      Merci pour les photos, tu as l’air en forme.
      Amitié

      Répondre
  14. Anne

    Bonjour Pierre,
    Le départ approche, je vous souhaite, de tout coeur, tous mes bons voeux d’ heureux chemin !
    Régalez-vous bien.
    « Lorsque, devant une scène de la nature, un arbre qui fleurit, un oiseau qui s’ envole en criant, un rayon de soleil ou de lune qui éclaire un moment de silence, soudain, on passe de l’ autre côté de la scène.On se trouve alors au-delà de l’ écran des phénomènes, et l’ on éprouve l’ impression d’ une présence qui va de soi, qui vient de soi, entière, indivise, inexplicable et cependant indéniable, tel un don généreux qui fait que tout est là, miraculeusement là, diffusant une lumière couleur d’ origine, murmurant un chant natif de coeur à coeur, d’ âme à âme. » François Cheng
    Nous savons bien que vous allez au-devant de ces instants magiques et je m’ en réjouis pour vous.
    Nul jour, malgré des difficultés, parfois, qui ne recèle son instant de grâce.
    De belles rencontres, aussi, avec d’ autres dont « Le visage est ce trésor unique que chacun offre au monde. » François Cheng, toujours.
    C’ est tout le bonheur que je vous souhaite, Pierre, pour chacun de vos matins sur le chemin.
    Bon chemin. Ultreïa !
    Anne

    Répondre
    • Pierre ALGLAVE Auteur de l'article

      Bonjour Anne,
      Merci pour ces somptueux encouragements au départ. A mon retour je ne manquerai pas de vous dire si François Cheng avait raison.
      Amitié
      Pierre

      Répondre
  15. FRICOT Claude

    Bonjour Pierre

    je viens de parcourir ton site par le plus pur des hasards.
    Je prépare mon départ pour St Jacques par le chemin d’Arles avec pour départ le 15 septembre
    Je serai accompagné par Ennio, pèlerin italien, que j’ai rencontré sur la Via Francigéna en 2011 à l’étape de Lucca.
    nous avons terminé ensemble le parcours.
    pour la petite histoire et pour être complet j’étais parti depuis Reims avec Jan, pèlerin hollandais rencontré cette fois sure le chemin du Puy en 2009 et comme nous nous étions promis de refaire un chemin ensemble nous avions opté pour la via Francigéna facile à rejoindre pour lui.

    J’ai comme toi fais un carnet de route que je te propose si tu le souhaites et que je peux t’envoyer en gros fichier. Seulement cela ne réponds pas à ta question sur le début de ton parcours

    ultréia bien cordialement
    Claude

    Répondre
    • Pierre ALGLAVE Auteur de l'article

      Bonjour Claude,
      Merci pour ta proposition, toute information est bonne à prendre et à apprendre.
      Buen Camino
      Cordialement
      Pierre

      Répondre
  16. ROBERT MALRIC

    Salut Pierre

    Félicitation; tu es le plus fort..
    chapeau.
    tu m’avais envoyé un mail , il y a quelques temps pour l’hébergement; mais j’habite entre Toulouse et Béziers, et ce n’était pas sur ton chemin
    a bientôt
    robert

    Répondre
  17. Roguidine

    Bonsoir,
    Merci de m’avoir envoyé un mail, ce qui m’a permis de lire votre périple.
    Une femme serait incapable de faire ce chemin seule, comme vous l’avez fait…….
    en fin en ce qui me concerne….. quoi que je ne serais pas seule, la peur serait avec moi……;
    Bravo d’en être arrivé là; chapeau bas.
    Bon dimanche
    Roguidine

    Répondre
  18. HETZEL Jean-Claude

    Bonjour Pierre,

    J’ai eu un jour un message de toi, quand j’ai fait des recherches en vue d’effectuer le chemin du Puy. J’habite un village dans le Nord de l’Alsace, dans le Parc Naturel Régional des Vosges du Nord.
    Je viens de recevoir ton petit compte rendu sur le chemin de Rome. Ben, je te tire le chapeau, avec le temps exécrable qu’il a fait en France entre le 1er septembre et le 1er novembre,tu es passé par les Alpes!!
    J’ai fait une partie de ton chemin cet été,…..en voiture !! Je suis passé par la Suisse, Annecy, le Grand St Bernard, le Val d’Aoste et précisément à Gressonney St Jean où j’ai séjourné 8 jours.J’ai fait des randonnées à la journée, les pentes sont rudes dans le secteur!
    Chez moi passe le GR 53 qui est balisé en rectangle rouge depuis Wissembourg,à l’extrême Nord-Est de l’Alsace pour rejoindre le GR 5 dans les Vosges. Par endroit, il est balisé avec la coquille. Il est surtout emprunté par les Allemands qui se rendent au Puy ou ailleurs. En été, j’en rencontre régulièrement.chez moi.
    Si un jour, tu passes par ici, tu es le bienvenu.
    Fin mai, début juin,je suis parti en solitaire par le Chemin du Puy jusqu’à Cahors, il n’y avait pas trop de monde,il faisait mauvais, pluvieux, venteux et froid, mais toujours des rencontres étonnantes du monde entier. Des Japonais(es) aux Canadien(ne)s en passant par les Allemand(e)s, les Belges, les Hollandais(es), une Irlandaise, une Sud Africaine, et bien sûr des français(es) de la Côte d’Azur à l’Alsace, en passant par la Bretagne et la Normandie, la Somme, la Lorraine et des Parisien(ne)s. Quelques rencontres avec des agriculteurs du Velay, des éleveurs de l’Aubrac,un berger du Causse, et ….un habitant du crû, irascible et excédé par, (je cite) » tous ces pèlerins qui laissent leur merde sur le Chemin » , à méditer!!! La grande foule à Conques, mais assez rare ensuite, et pour cause!!! Decazeville, ville morte le dimanche ! Beaucoup de routes par la suite!!!

    Bon chemin !

    Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *