Compostelle 2009 : viva España

Bonjour à tous,

Le récit de ma marche du Puy-en-Velay jusqu'à Saint-Jacques de Compostelle a fait l'objet d'un livre, "Cheminements" que vous pouvez découvrir ICI.

Ce soir je serai en Espagne, à Irun après 930 km, 30 jours de voyage dont un arrêt d’une journée en famille à Bordeaux.

L’adjectif qui me vient à la tête est “austère”. Ce Chemin par la voie de Tours est austère ; un chemin souvent sur goudron cotoyant à nombreuses reprises autoroutes ou grandes nationales ; jusqu’à Tours peu ou pas d’hébergement à bon marché ; peu de pèlerins : j’ai croisé 2 Belges et un Canadien, qui fait en ce moment route avec moi, qui vont jusqu’à Saint Jacques et environ 5 personnes qui faisaient un tronçon plus une dizaine de cyclistes Hollandais et Belges en route vers Santiago.

La plus part du temps seul pendant 24 heures : marcher, manger dormir seul (les dortoirs sont vides). Il y a du temps pour penser et même si au début c’est un peu déprimant, une fois cette solitude acceptée, petit à petit une paix s’installe. Disons que sur 30 jours j’ai été 20 jours seul.

Les paysages landais ne sont pas des plus chatoyants mais voici le pays basque et l’oeil se régale à nouveau même si le chemin commence à avoir le hoquet une fois il monte une fois il descent et cela va surement s’aggraver en Espagne mais enfin il y a du consistant.

Donc rien à voir avec le Chemin 2008, une nouvelle expèrience.

Il est possible que le prochain message soit celui de l’arrivée dans 4 à 5 semaines.

A bientôt….

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *