Vers Compostelle

Galerie

Au long des Chemins de Compostelle

Au long des Chemins de Compostelle

J’ai rassemblé ici quelques études en vue de l’exposition “Au long des Chemins de Compostelle” à Auffargis en avril 2010 (les 8 premières photos avec un cadre noir).

Dans cette exposition, bien plus qu’un reportage, ce sont des impressions, des émotions que je vous invite à partager.

En les jumelant j’ai voulu symboliser l’universalité et la diversité du Chemin dans ses paysages ainsi que dans les femmes et les hommes qui le parcourent ou qui le côtoient.

Toutes ces photos sont issues de mes carnets de route relatant Mes Chemins de Compostelle, récits, photos et prises de sons.

4 commentaires sur “Vers Compostelle”

  1. la Pat

    un peu tard ce soir pour se transformer “en marcheuse derrière l’ordi”… Mais demain …on y revient…Y’a d’la vitamine dans le soleil de tes jolies photos. Et curieuse .. aussi ..de voir ce que tu nous prépares pour l’expo photos de 2013

    Répondre
  2. Myriam Mailhe

    Bonjour Pierre,
    Je viens juste de decouvrir votre site et merci pour tous vos commentaires et recits de vos experiences du Camino. J’ai decide de parcourir le Camino Norte, partant de Irun le 21 Juin 2013. et oui tres bientot 🙂 arrivant a S de C le 1er aout . Je voyage seule , j’ai 57 ans et ce sera mon premier Camino et longue randonnee (preparation physique en court pour maximiser le plaisir de faire le Camino malgre ou peut etre mieux dire avec tout ce que telle experience apporte!) Pourriez-vous me dire, ds votre experience, quels sont les ‘points’ de ‘defi’ auxquels je dois m’attendre pour telle periode de l’annee (ie: temps, albergues, trace du parcours etc) De plus, y a t-il une meilleure heure pour arriver au point de logis – question en fonction du nombre de pelerins et ‘1er arrive / 1er servi’… je voudrais eviter d’etre preocupee par la question du logis plutot que de ‘vivre’ El Camino a part entiere. Merci

    Répondre
    • Pierre ALGLAVE Auteur de l'article

      Votre projet conduit à parcourir environ 20 km par jour ce qui est très raisonnable surtout si vous vous entrainez.
      On ne peut pas vraiment parler de défi. C’est vrai que le Camino Norte est un peu plus escarpé que le Camino Frances mais cela reste de la petite montagne, de grosses collines sans grosses difficultés. Le balisage est correct, mais il est préférable d’avoir un guide (un livre décrivant le parcours).
      Les points qui peuvent s’avérer pénibles sont :
      – la pluie notamment au pays basque, peu y échappent. Il faut prendre son mal en patience,
      – la solitude, mais cela peut être un avantage, ce Chemin est beaucoup moins fréquenté que l’autre,
      – le plus petit nombre d’hébergements pèlerin qui vous amènera parfois à augmenter la longueur de vos étapes ou à prendre une chambre d’hôte, une “pension”
      En Espagne c’est effectivement le système du “premier arrivé – premier servi” qui est la règle. Je n’ai pas connu la période d’affluence du mois de juillet et je n’ai jamais eu de problème et ne peux donc pas vraiment vous conseiller. Si vous n’êtes pas trop serrée au niveau budget, pour ma part je me laisserai aller à mon rythme quitte quelques fois à prendre une “pension”, sinon effectivement cela n’a aucun sens de faire la course pour un lit.
      J’espère avoir répondu à votre attente, n’hésitez pas à me poser d’autres questions si nécessaire.
      Buen Camino.
      Pierre

      Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *