Bonne année 2018


Raudholar (Collines rouges) – Islande

Le récit de ma marche du Puy-en-Velay jusqu'à Saint-Jacques de Compostelle a fait l'objet d'un livre, "Cheminements" que vous pouvez découvrir ICI.

Bonne Année 2018

Tous mes vœux pour cette nouvelle année !
Qu’elle soit paisible et pleine de belles découvertes.

Je profite de l’occasion pour vous annoncer que je ferai une nouvelle
conférence sur ma marche en solitaire depuis chez moi dans les Yvelines
jusqu’à Rome par la via Francigena
.

Ce sera à la bibliothèque des Essarts-le-Roi (78)
le vendredi 23 mars à 20h.

Encore tous mes vœux pour cette nouvelle année.
Et peut-être à bientôt.

La conférence sur la via Francigena s’est bien passée

Joli succès pour la conférence « A pied vers Rome »

Soirée sympathique et très intéressante grâce au récit illustré de Pierre Alglave sur sa marche de deux mois d’Auffargis à Rome, belles photos, historique et anecdotes savoureuses merci à lui….

Le récit de ma marche du Puy-en-Velay jusqu'à Saint-Jacques de Compostelle a fait l'objet d'un livre, "Cheminements" que vous pouvez découvrir ICI.

C’est le résumé de l’article que la Bibliothèque d’Auffargis a consacré à ma conférence que vous pourrez trouver ici avec quelques photos : https://bibliothequeauffargis.wordpress.com/2017/03/12/joli-succes-pour-la-conference-a-pieds-vers-rome/

Voici aussi une petite compilation tournée par Serge Nicola (Merci !)  pour la Mairie d’Auffargis pendant la conférence.

Conférence : Marcher jusqu’à Rome – La via Francigena

Vendredi 10 mars 2017 à 20h30

Le récit de ma marche du Puy-en-Velay jusqu'à Saint-Jacques de Compostelle a fait l'objet d'un livre, "Cheminements" que vous pouvez découvrir ICI.

Après plusieurs marches jusqu’à Compostelle, j’ai rejoint Rome à pied depuis Auffargis. A partir de Bar-sur-Aube j’ai suivi la Via Francigena jusqu’en Suisse puis en Italie par le col du Grand-Saint-Bernard.

Lors de cette conférence organisée par la Bibliothèque d’Auffargis, je présenterai la Via Francigena, cet itinéraire culturel européen dont la branche principale suit le trajet emprunté par Sigéric, archevêque de Canterbery, lors de son retour de la « ville éternelle » en 990.  J’évoquerai ensuite cette expérience de marcheur solitaire à travers photos et documents et diaporama (dont un petit extrait sonore peut-être visionné ci-dessous). La réunion sera suivie d’un débat.

Je dois préciser, qu’en ce qui me concerne, je n’ai pas effectué ce périple dans un esprit de pèlerinage, mais plutôt dans l’esprit des Itinéraires Culturels Européens, à savoir, un chemin qui relie le nord et le sud de l’Europe et qui a contribué, par les échanges qu’il a rendu possibles de l’antiquité à nos jours, à forger notre identité, et bien sûr, dans ce cadre, c’est aussi un chemin qui mène au tombeau de Saint-Pierre.

Entrée gratuite.
Réservation et information :
Bibliothèque 09 52 38 74 71 ou le 06 06 43 02 62 ou par la page Contact de ce site.

 

Balade entre deux mers : c’est terminé

Les Eyzies

Les Eyzies de Tayac – Sirieul

Le récit de ma marche du Puy-en-Velay jusqu'à Saint-Jacques de Compostelle a fait l'objet d'un livre, "Cheminements" que vous pouvez découvrir ICI.

Ma balade “Entre deux mers” s’est terminée aux Eyzies, berceau de l’homme de Cro-Magnon.

Rassurez vous il ne m’est rien arrivé de grave mais la chaleur amplifiée par le bitume des petites routes sans ombre serpentant à travers les vignes ajoutée à des difficultés d’hébergement et d’alimentation a eu raison de ma détermination, érodant au fil des jours mon plaisir à marcher, mon désir de continuer. Dans ces conditions ce périple perdait de son sens et j’ai décidé d’y mettre un terme.

Avec le recul, ce désir d’atteindre le but qui, en dépit de quelques galères et des moments de doute, m’a porté dans mes précédents périples a quelque chose de magique. Sans lui rien n’est possible sur ces grandes trajets. C’est lui qui entretient la détermination à poursuivre, la volonté seule ne suffit pas sauf à vouloir se martyriser. Il fallait cette nouvelle expérience pour que j’en prenne conscience.

Ce n’est que partie remise pour cette balade ou une autre.

Balade “Entre-Deux-Mers”

Bordeaux-MentonDébut septembre je partirai de Bordeaux pour rejoindre Grasse et si possible Menton en fonction de ma vitesse de progression sachant que je dois être de retour chez moi mi-octobre.

Le récit de ma marche du Puy-en-Velay jusqu'à Saint-Jacques de Compostelle a fait l'objet d'un livre, "Cheminements" que vous pouvez découvrir ICI.

J’ai intitulé ce trajet “Balade Entre-Deux-Mers” en hommage à la première région traversée dont j’apprécie les productions vinicoles et bien sûr en référence à la jonction entre l’océan Atlantique proche de Bordeaux et la Méditerranée terme de ce périple d’environ 1300 km.

Pour l’hébergement j’emporte une tente et il y a aussi quelques gîtes d’étape sur le parcours. Si vous êtes “riverains” de ce trajet et si vous avez l’envie et la gentillesse de m’accueillir ce sera une grande joie de pouvoir partager cette expérience avec vous comme j’ai pu le faire lors de mes précédentes aventures. N’hésitez pas à me contacter.

Voici les grandes lignes de l’itinéraire qui s’appuie sur des chemins déjà balisés et dont vous pouvez voir les détails dans la galerie de cartes ci-dessous :

  • un circuit cycliste qui relie Bordeaux à Sauveterre-de-Guyenne où on rejoint le GR6,
  • GR6  : Sainte-Foy-la-Grande, Monbazillac, Lalinde, Le Bugue, Les Eyzies, Sarlat-la-Cadena, Souillac, Lacave, Rocamadour, Gramat, Lacapelle-Marival, Figeac (où on remonte le Chemin de Compostelle…), Livinhac-le-Haut, Decazeville, Conques, Espérac, Estaing, Espalion, Saint-Côme-d’Olt, Saint-Chély-d’Aubrac (où on abandonne le Chemin de Compostelle), Trélans, La Canourgue, Le cirque des Baumes, Les Vignes, Les Gorges du Tarn, Le Rozier, Saint-Pierre-des-Tripiers, L’Aven Armand, Meyrueis, L’abîme de Bramabiau, le Mont Aigual, grand désert jusqu’à Anduze, Vézénobres, Moussac, Russan, Saint Bonnet-du-Gard, Sernhac, Meyne, Beaucaire, Tarascon, Les Beaux-de-Provence, Saint-Rémy-de-Provence, Eygalière, Aureille, Eyguières, Lamanon, Alleins, Malemort, Mérindol, Robion, Cabrières-d’Avignon, Gordes, Roussillon, Saint-Saturnin-les-Apt, Rustrel, Viens, Oppedette où on rejoint le GR4,
  • GR4 : Céreste, Manosque, Gréoux-les-Bains, Saint-Martin-de-Brômes, Riez, Moustier-Sainte-Marie, La Palud-sur-Verdon, Castelanne, Entrevaux, Grasse où on rejoint le GR51,
  • GR51: pas grand chose jusqu’à Saint-Jeannet, Aspremont, La Trinité, Gorbio, Sainte Agnès, Catellar, Menton. Cette section semble très sauvage.

A bientôt.

Cheminements – Bilan réimpression

Cheminements : la couvertureLa réimpression 2016 de mon livre a bien eu lieu et j’ai reçu les 70 nouveaux exemplaires fin mai.

Le récit de ma marche du Puy-en-Velay jusqu'à Saint-Jacques de Compostelle a fait l'objet d'un livre, "Cheminements" que vous pouvez découvrir ICI.

Cette nouvelle mouture, semblable à la précédente, a été effectuée par Corlet Numérique dont je remercie ici la qualité du contact, du travail et du service.

Cheminements, mon livre est sur IggyBook

Je viens de m’inscrire sur Iggibook. C’est ici : http://pierrealglave.iggybook.com

Le récit de ma marche du Puy-en-Velay jusqu'à Saint-Jacques de Compostelle a fait l'objet d'un livre, "Cheminements" que vous pouvez découvrir ICI.

N’hésitez pas à y donner vos impression sur mon livre “Cheminements” ou sur mon nouveau site consacré à cet ouvrage : http://cheminements.pierre-alglave.fr

 

Bonne année 2016

Voeux 2016Tous mes vœux pour cette nouvelle année !
Qu’elle soit paisible et
pleine de belles découvertes.

Pour satisfaire les demandes qui me sont parvenues après l’épuisement de la première édition je vais faire réimprimer mon livre “Cheminements”, le carnet de route de mon premier voyage à Compostelle. Si vous êtes intéressés vous pouvez vous inscrire, sans engagement, ICI.

Le récit de ma marche du Puy-en-Velay jusqu'à Saint-Jacques de Compostelle a fait l'objet d'un livre, "Cheminements" que vous pouvez découvrir ICI.

La photo ci-dessus a été prise non loin des sources de la Loire au cours de mon périple de La Baule au Mont Gerbier de Jonc l’automne dernier. J’ai mis à votre attention sur mon site un bref résumé de cette aventure et quelques photos ; elles donnent un aperçu des paysages et ambiances traversés. C’est ICI.

Cordialement…à bientôt.

Le Mont Gerbier de Jonc, en remontant la Loire

Mont Gerbier de Jonc

Mont Gerbier de Jonc

Le récit de ma marche du Puy-en-Velay jusqu'à Saint-Jacques de Compostelle a fait l'objet d'un livre, "Cheminements" que vous pouvez découvrir ICI.

Le 20 octobre, après 43 jours de marche, j’ai atteint le but de mon périple : le Mont Gerbier de Jonc, les sources de la Loire.

Au niveau sportif ce n’est pas ma meilleure prestation, mais comme cette fois je voulais prendre mon temps de ce point de vue c’est réussi. Il faut avouer que ce temps je l’ai parfois pris contre mon gré : poids de la tente, une ampoule tenace, la pluie (mais tout compte fait pas tant que ça), la neige (un peu, juste pour l’ambiance), rareté des hébergements… Lire la suite →