« Cheminements » est disponible

 

Cheminements, la couverture du livreÇa y est ! Mon livre, CHEMINEMENTS, qui reprend mon carnet de voyage (récit et photos) à Compostelle au départ du Puy-en-Velay est enfin disponible.

Gros travail finalisé avec l’aide de Bibliocratie qui s’est chargé de la mise en page, j’espère qu’elle vous séduira.

C’est une souscription, c’est à dire :

  • le livre est mis en vente pendant deux mois,
  • si au bout de cette période le nombre de 100 exemplaires vendus est atteint ou dépassé chaque souscripteur reçoit son ou ses livres (le prix du transport en France métropolitaine est offert, un supplément est à prévoir pour les pays plus éloignés),
  • si au contraire la souscription ne fonctionne pas tous ceux qui avaient réservé leur livre sont intégralement remboursés.

Tous les détails sont sur le site, vous pourrez y « feuilleter un aperçu », ne serait-ce que par curiosité.. Vous avez la possibilité de donner un avis, n’hésitez pas, cela peut donner un avant-goût aux gens qui ne connaissent pas encore mes carnets de voyages.

N’hésitez pas non plus à me contacter pour tous renseignements complémentaires et faites circuler l’info à vos amis et connaissances.

Une nouvelle aventure se concrétise grâce à vos encouragements et votre soutien : c’est aussi votre aventure. Merci à tous.

Cheminements est disponible  ICI

Cheminements

CheminementsDonc, ça y est, c’est parti ! Comme quand on se lance sur Le Chemin ! Je me suis décidé, je vais me jeter dans l’aventure de la publication de mes récits de voyage vers Compostelle.

Voilà un moment que l’idée me trottait en tête et il faut reconnaître que beaucoup m’y ont encouragé. J’ai fini par les croire, fini par croire que mes récits déjà publiés sur Internet pouvaient migrer sur du bon papier et que ce « beau livre » avec ses photos pourrait intéresser les rêveurs de Compostelle, ceux qui rêvent d’y aller, ceux qui revivent en rêve leur périple, ceux qui rêvent de reprendre le Chemin.

Suis-je moi aussi un rêveur, car le sujet a déjà était largement traité, mais oui, peut-être, je rêve de partager encore une fois toutes ces émotions et de faire rêver mes lecteurs à l’aide d’un support un peu moins virtuel, un peu plus tangible.

Mais qui va piano va sano, commençons par le commencement, par le récit de ce premier voyage à Compostelle, du Puy-en-Velay à Saint-Jacques de Compostelle, puis le cap Finisterre, ce voyage qui sur les routes ou sur le web a initié cette aventure pédestre, narrative et photographique.

Après quelques hésitations (récit seul, ou récit + un album photo…) je me suis donc décidé pour ce que je veux être un beau livre mêlant le récit de mes étapes et mes plus belles photos glanées sur le Chemin.

Où en suis-je ?

  • le récit je l’ai, c’est celui du site, remanié, corrigé, complété…
  • les photos aussi, ce sont aussi celles que vous connaissez, mais cette fois sur un bon papier qu’on pourra feuilleter
  • le titre vient de m’être fourni par Hélène, ma femme : Cheminements
  • reste à orchestrer le tout et à m’initier aux arcanes de l’Edition.

Je suis en train d’étudier la mise en page : format carré, à la française, à l’italienne…, tout est à apprendre pour moi sur ce nouveau parcours et je tâtonne un peu, pas de flèches jaunes pour me guider… c’est assez excitant…

A suivre…

Cheminements est disponible  ICI

Noël de cendres à Muxia

Monument commémorant la catastrophe écologique du Prestige en 2002 face à l'église de Notre-Dame-de-la-Barque à Muxia

Monument commémorant la catastrophe écologique du Prestige en 2002 face à l’église de Notre-Dame-de-la-Barque à Muxia

« Au petit matin du 25 décembre 2013, un incendie provoqué par la foudre a détruit le toit et en grande partie les retables et les images religieuses du sanctuaire de Notre-Dame-de-la-Barque (de Muxia) ».

C’est avec beaucoup de tristesse que je me permets de relayer cet article trouver sur le site http://www.saint-jacques-compostelle.info dont vous trouverez la suite ICI.

Nous y étions passés, ma femme et moi, en 2009 à la fin de mon périple sur la Camino Norte (voir ICI).