Balade entre deux mers : c’est terminé

Les Eyzies

Les Eyzies de Tayac – Sirieul

Ma balade “Entre deux mers” s’est terminée aux Eyzies, berceau de l’homme de Cro-Magnon.

Rassurez vous il ne m’est rien arrivé de grave mais la chaleur amplifiée par le bitume des petites routes sans ombre serpentant à travers les vignes ajoutée à des difficultés d’hébergement et d’alimentation a eu raison de ma détermination, érodant au fil des jours mon plaisir à marcher, mon désir de continuer. Dans ces conditions ce périple perdait de son sens et j’ai décidé d’y mettre un terme.

Avec le recul, ce désir d’atteindre le but qui, en dépit de quelques galères et des moments de doute, m’a porté dans mes précédents périples a quelque chose de magique. Sans lui rien n’est possible sur ces grandes trajets. C’est lui qui entretient la détermination à poursuivre, la volonté seule ne suffit pas sauf à vouloir se martyriser. Il fallait cette nouvelle expérience pour que j’en prenne conscience.

Ce n’est que partie remise pour cette balade ou une autre.